28 Septembre 2018

La Commission scolaire du Lac-Saint-Jean se distingue au gala Forces AVENIR

Des élèves et membres du personnel de la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean ont été récompensés jeudi soir au gala Forces AVENIR qui vise à reconnaître, à honorer et à promouvoir l’engagement étudiant et la persévérance.

D’abord, Samuel Boily, de l’École secondaire Curé-Hébert, a reçu une médaille d’or dans la catégorie Élève persévérant, en plus d’une bourse de 1 000 $. Le tout lui a été remis au Capitole de Québec lors de cette prestigieuse soirée de reconnaissance annuelle, animée par Stéphan Bureau.

Avec un diagnostic de surdité légère à modérée, une scoliose et un TDAH, rien n’était gagné d’avance pour Samuel Boily. Accumulant les retards scolaires au primaire en plus d’être complètement démotivé, Samuel a totalement changé d’attitude lors de sa première année au secondaire : il a compris que s’il y mettait les efforts nécessaires, la réussite serait au rendez-vous. Fier de ce qu’il a accompli, il a retrouvé sa confiance en lui et souhaite entreprendre prochainement un DEP en conduite de machinerie lourde.

M. Karl Blackburn, directeur principal – Affaires publiques et relations gouvernementales – Canada chez Produits forestiers Résolu, et Samuel Boily, grand lauréat régional dans la catégorie Élève persévérant. (Photo Jean Rodier)

De leur côté, les élèves Josiane Morel, Sandrine Tremblay et Mathis Tremblay, les membres du personnel Louis Gagnon et Sophie Belley, et les projets étudiants Souper féérique et Flash Mob contre la violence ont reçu une médaille d’argent, jumelée à une bourse de 500 $.

 

Josianne Morel

Véritable touche-à-tout, Josiane Morel s’est impliquée à la fois dans la vie sociale et sportive de l’école secondaire Pavillon Wilbrod-Dufour. Ses rôles de coprésidente du conseil des élèves et de capitaine des équipes de soccer et de volleyball, notamment, l’ont aidée à assumer son leadership, ce qui lui a permis de faciliter la participation des autres élèves aux activités sociales.

M. Alain Fillion et Mme Julie Michaud, directeurs conseils chez CGI, entourent Josiane Morel, lauréate régionale dans la catégorie Élève engagé(e). (Photo Jean Rodier)

 

Sandrine Tremblay

Obligée de reprendre à deux occasions une année scolaire en raison de ses difficultés d’apprentissage, Sandrine Tremblay s’expliquait très mal pourquoi elle ne parvenait pas à réussir même si elle mettait le double des efforts de ses amies. Son intégration au projet Dérogation 15-16 de l’École secondaire Jean-Gauthier, ainsi que sa passion pour le volleyball, lui ont finalement permis de vivre plusieurs réussites.

M. Karl Blackburn, directeur principal – Affaires publiques et relations gouvernementales – Canada chez Produits forestiers Résolu, et Sandrine Tremblay, lauréate régionale dans la catégorie Élève persévérant(e). (Photo Jean Rodier)

 

Mathis Tremblay

Ayant un trouble du déficit de l’attention, Mathis Tremblay, de l’école secondaire Pavillon Wilbrod-Dufour, a rencontré plusieurs difficultés scolaires. À l’aide d’une médication bien dosée et de nouvelles stratégies d’apprentissage, ses résultats se sont toutefois grandement améliorés. Plus que jamais, il a le sentiment qu’il va réaliser son rêve : devenir pilote d’aéronef.

M. Karl Blackburn, directeur principal – Affaires publiques et relations gouvernementales – Canada chez Produits forestiers Résolu, et Mathis Tremblay, lauréat régional dans la catégorie Élève persévérant. (Photo Jean Rodier)

 

Louis Gagnon

L’enseignant en anglais Louis Gagnon est grandement impliqué dans de nombreuses sphères de l’École Jean-Gauthier. Entraîneur de l’équipe de football, il a contribué à la revitalisation de la salle d’entraînement et à la formation d’une équipe technique étudiante responsable de la sonorisation et de l’éclairage lors d’événements divers. Il voit dans ses implications une façon d’offrir le meilleur de lui-même aux élèves.

Mme Gina Gagnon, directrice des services aux étudiants de l'Université du Québec à Chicoutimi, et M. Louis Gagnon, lauréat régional dans la catégorie Personnel engagé. (Photo Jean Rodier)

 

Sophie Belley

Dès son arrivée à l’École secondaire Camille-Lavoie, l’éducatrice spécialisée Sophie Belley s’est fait la promesse de toujours contribuer activement au bien-être de ses élèves. Grâce à l’organisation d’une soirée-bénéfice couronnée de succès, elle a assuré la mise en place d’une salle multisensorielle visant à éveiller les différents sens des élèves.

Mme Gina Gagnon, directrice des services aux étudiants de l'Université du Québec à Chicoutimi, et Mme Sophie Belley, lauréate régionale dans la catégorie Personnel engagé. (Photo Jean Rodier)

 

Souper féérique

De leur côté, une quinzaine d’élèves de l’École Jean-Gauthier ont mis sur pied un souper traditionnel dans le cadre des Fééries de l’île, une véritable institution dans la région. L’ensemble des billets pour le Souper féérique ont trouvé preneur, si bien que 2 000 $ ont été amassés pour financer la participation de l’école au Grand déf Pierre Lavoie.

 

 

Flash mob

Finalement, le Flash mob contre la violence et l’intimidation a été conçu au Pavillon Wilbrod-Dufour afin de contrer ce fléau que les élèves n’ont pas toujours le réflexe de dénoncer. La campagne comprenait la mise en scène d’un acte de violence dans la cafétéria de l’école, le tout suivi d’une mobilisation éclair (flash mob). L’absence de réaction à cette scène a marqué plusieurs élèves, qui sont désormais plus enclins à dénoncer de tels actes.

Mme Amélie Girard-Bériault, conseillère Finances personnelles à la Caisse Desjardins de Sainte-Foy, et les membres du projet Flash Mob contre la violence et l'intimidation, lauréat régional dans la catégorie Projet engagé. (Photo Jean Rodier)

 

Afin de les encourager à poursuivre leurs études, notons que Samuel Boily, Josiane Morel, Sandrine Tremblay et Mathis Tremblay sont récipiendaires d’une bourse d’études universitaires de l’Université du Québec à Chicoutimi d’une valeur de 10 000 $.

Dans le cadre de ses galas secondaire et universitaire, présentés par Desjardins, Forces AVENIR a remis un total de 175 000 $ en bourses. De plus, en collaboration avec des universités québécoises, des bourses d’études universitaires ont été distribuées en juin dernier auprès d’élèves engagés et persévérants, pour une valeur totale de 540 000 $. L’organisme contribue ainsi à la formation de citoyens conscients, responsables, actifs et persévérants, à la fois enracinés dans leur collectivité et ouverts sur le monde.

À propos de Forces AVENIR

Forces AVENIR est un organisme à but non lucratif qui a pour mission de reconnaître, d’honorer et de promouvoir l’engagement étudiant à travers des projets qui permettent aux jeunes de développer leurs forces, d’accroître leur niveau de responsabilité et leur sentiment d’appartenance envers leur collectivité. À l’heure actuelle, 18 commissions scolaires, plus d’une centaine d’écoles secondaires et 18 universités participent aux programmes de reconnaissance mis de l’avant par Forces AVENIR.